Metallah III

Un jeu par mail renaissant!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Evénements 2085-2100 (1 à 4)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Guillaume
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Evénements 2085-2100 (1 à 4)   Mar 15 Aoû à 20:00

1) Rappel de la situation

Devenue une superpuissance aux côtés de l’Oeil Noir et de la Voie Lactée, la Fédération Métallahienne demeure la seule véritable grande démocratie. Elle est également un centre politique et stratégique majeur, la galaxie de Métallah hébergeant à la fois d’importantes communautés de vampires et de réplikants, la représentation diplomatique des zoliens ainsi que le siège de l’Arche et celui de l’Administration ghule.

Le chancelier Chat’sky entame son second mandat à la tête d’une coalition précaire et dans un environnement politique et social particulièrement tendu. Au Conseil Fédéral comme au Congrès, pro-spirites et pro-arcanistes se livrent à une guerre sans merci, important dans l’hémicycle les tensions agitant chaque jour davantage la rue. Chat’sky sait sa place sérieusement menacée par ses anciens alliés devenus aujourd’hui de farouches opposants, mais il s’inquiète davantage des signes annonciateurs d’une déstabilisation de la Fédération qui, malgré tous ses efforts d’apaisement et de conciliation, se profile à l’horizon.

2) L’événement déclencheur

Vue de Métallah, la situation à l’étranger paraît confuse. L’Administration ghule donne de plus en plus l’impression d’être impuissante face à la guerre menée par l’Oméga dans la Voie Lactée et sur Hadar. La population s’émeut du nombre croissant de morts et s’inquiète de la succession des annonces de massacres et de découvertes de charniers à une heure où l’on parle de génocide des Galapags sur Tyl et Izar. L’action de l’Arche est jugée tantôt partisane, tantôt inefficace, la presse se faisant l’écho des querelles internes entre Vanusary, pro-spirite, et Wrynn, pro-arcaniste. Quant à la Résistance, elle est considérée par beaucoup comme absente et l’on accueille diversement les rumeurs d’une possible alliance entre elle et Akpuch.

Même si les Métallahiens ne se retrouvent pas dans le combat de l’Oméga qu’ils considèrent comme les vestiges d’un régime cruel et fasciste, l’annonce de la destruction de la Terre par les Zoliens est un terrible choc qui retentit dans les consciences d’une population encore traumatisée par la destruction similaire de Sadalmelek intervenue cinq ans plus tôt.

3) Du choc à la révolte

La mort de milliards de terriens suscite horreur et colère partout à travers la galaxie de Métallah. On ne comprend pas comment les Zoliens, après leur début de repentance suite au drame de Sadalmelek, ont pu à nouveau arriver à une telle extrémité ni comment l’Administration ghule a pu les laisser faire. Les images de la destruction de la Terre diffusées en boucle par les médias et les témoignages des survivants, qui ont réussi miraculeusement à fuir ou se trouvaient ailleurs au moment du drame, font des ravages dans l’opinion publique. Un profond sentiment de rejet monte vis-à-vis des Ghuls et des Zoliens, le mécontentement grondant parmi les politiciens comme le peuple.

Des centaines de millions de personnes descendent manifester dans les rues des villes de la Fédération Métallahienne, la véhémence des slogans transcrivant la résurgence de rancoeurs ancestrales contre le vieil ennemi ghul et la naissance d’un sentiment irrépressible de liberté après plus de cinq ans d’occupation zolienne. La violence ne tarde pas à faire son apparition, les intérêts ghulo-zoliens ainsi que les personnes accusées de collaborer de près ou de loin avec eux sont les cibles des manifestants. Des effigies d’Akpuch et du nouvel empereur zolien sont brûlées et des ambassades prises d’assaut.

Le seigneur Hadlum, administrateur de la galaxie de Métallah, est vivement rappelé à l’ordre par Akpuch qui s’inquiète de cette révolte à ses portes alors que l’essentiel de ses forces armées est mobilisé à l’étranger. Akpuch craint que ces événements fassent tache d’huile dans les autres galaxies et qu’à terme la situation lui échappe totalement. Il est contacté par les forces zoliennes qui lui proposent d’intervenir, mais Hadlum connaissant les pratiques de leurs alliés prédit à Akpuch que cela se finira en bain de sang. L’ancien roi de Hadar lui conseille de gagner du temps en attendant que les forces de l’Administration se rassemblent.

Cependant Akpuch voyant les autorités fédérales demeurer impuissantes à contenir la vindicte populaire qui gagne chaque jour en force, risquant de plonger la galaxie toute entière dans le chaos, perd patience et se retourne contre le chancelier Chat’sky en menaçant de le destituer s’il ne ramène pas le calme au plus tôt, en recourant à la force si nécessaire. Mais Chat’sky comprend la colère de la population et partage son souhait de liberté. S’assurant du soutien des forces armées et de sécurité, il refuse catégoriquement d’ouvrir le feu sur les manifestants.

Le chancelier fait également l’objet de fortes pressions de la part de l’opposition et des parlementaires pro-arcanistes, en particulier de Mirach, qui craignent que ces événements nuisent au climat des affaires et remettent en cause le statut privilégié dont bénéficie la Fédération Métallahienne au sein de l’Administration ghule.

4) La Sécession

De violents débats déchirent le Congrès, opposant parlementaires pro-spirites qui soutiennent la position de Chat’sky aux pro-arcanistes qui l’accusent d’incompétence et menacent de voter sa destitution. Profitant de la disgrâce du chancelier vis-à-vis d’Akpuch, la gouverneur de Mirach sent que son heure est venue et qu’il est temps pour elle de s’emparer du pouvoir. Appelant au rassemblement des forces d’opposition de Mirach, de Naos ainsi que des élus pro-arcanistes emmenés par la vice-chancelière Nephtys, Vera Macmaon fait voter au Congrès la destitution de Chat’sky qui est approuvée d’une courte majorité.

Mais cette décision ne fait qu’aggraver davantage la situation, les habitants de Métallah, Eolia, Ajna, Schedir et Nashira condamnent massivement la destitution du chancelier et dénoncent le complot ghulo-zolien qui en serait à l’origine, réclamant avec force le maintien de Chat’sky à son poste. Les parlementaires de ces planètes refusent de siéger au Congrès qui, faute de quorum, n’est pas en mesure d’élire un nouveau chancelier. C’est dès lors l’impasse, de profonds clivages divisant la Fédération Métallahienne. Malgré l’opposition d’une partie importante de leur population, les gouverneurs de Mirach, Naos et Hamal proclament officiellement dans une intervention commune que leurs planètes font Sécession.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Evénements 2085-2100 (1 à 4)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ultraball 2100
» [Apocalypse] Chronologie des événements de Hero Apocalypse
» [Expo] Agenda potentiel des expos & événements 2014
» [AION]Réactivation des comptes amis
» championnat de la Réunion 2010/2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Metallah III :: Ebauche :: Galaxies :: Metallah-
Sauter vers: